Le procès des Fleurs du Mal

« Poursuivre un livre pour offense à la morale publique est toujours chose délicate. Si la poursuite n’aboutit pas, on fait à l’auteur un succès, presque un piédestal ; il triomphe, et on a assumé, vis-à-vis de lui, l’apparence de la persécution »[1].

Ces quelques mots prononcés par Ernest Pinard à l’occasion du procès intenté à Baudelaire pour la publication des Fleurs du Mal semblent omettre un point essentielLire la suite « Le procès des Fleurs du Mal »

Portalis l’unificateur

L’ensemble des faits et anecdotes utilisés dans cet article est extrait de l’ouvrage « Portalis, L’esprit de justice » écrit par Marceau Long et Jean-Claude Monier.

Il est des juristes dont le nom résonne à travers l’histoire comme au sein des amphithéâtres sans que cet écho ne renvoie ses auditeurs à la vie de l’homme qui l’a provoqué. Parmi eux, Jean-Étienne-Marie Portalis, corédacteur du Code civil, semble Lire la suite « Portalis l’unificateur »

Droit et banditisme chez Herbert Hart

Pour Herbert Hart, célèbre théoricien du droit et auteur du retentissant « Le concept de droit », le trait général le plus caractéristique du droit à toute époque et en tout lieu est que son existence signifie que certains types de conduite humaine ne sont plus facultatifs, mais dans un certains sens, obligatoires. Lire la suite « Droit et banditisme chez Herbert Hart »

Pour en finir avec la repentance coloniale (3 / 3)

Voici notre dernier article sur la « repentance coloniale » dans lequel nous abordons un point essentiel et d’une certaine façon assez délicat de l’histoire de la colonisation de l’Algérie : celui de l’immigration algérienne en métropole et de son traitement par l’État français. Lire la suite « Pour en finir avec la repentance coloniale (3 / 3) »

Pour en finir avec la repentance coloniale (2 / 3)

Dans ce deuxième article sur la colonisation de l’Algérie, il sera question de s’intéresser à la rentabilité de la colonie algérienne pour l’État colonial français. Bien souvent présentée comme une corne d’abondance, cette colonie était-elle réellement profitable à la France ? Selon Daniel Lefeuvre, les repentants développentLire la suite « Pour en finir avec la repentance coloniale (2 / 3) »

L’amnistie Céline

Il y a 68 ans, le 1er juillet 1951, l’écrivain Louis Ferdinand Destouches, plus connu sous le nom de Céline, refoule le sol français après 7 années d’exil. Il y a 58 ans, le 1er juillet 1961, le plus grand écrivain français du XXe siècle meurt à son domicile de Meudon des suites d’une athérosclérose cérébrale. Faisons le point sur ce qu’il convient aujourd’hui d’appeler le « cas Céline ».

Lire la suite « L’amnistie Céline »